Cabaret

Faire des bêtises entre amis en se prenant pour Dracula ou Dark Vador, c’est rigolo cinq minutes, mais quand est-ce qu’on bouffe ?

Cette question revient plus souvent qu’on ne le croit dans la cervelle de nos joyeux participants. La solution la plus simple (et que nous utilisons la majeure partie du week-end) est encore de leur filer un sandwich ou un paquet de chips dans ces moments de détresse. C’est aussi ce qui se fait souvent dans les autres conventions.

Mais à Grimoire, on fait les choses en grand, on n’est pas comme la concurrence (enfin, les braves ennemis… euh, les autres quoi…). Alors, pour marquer le coup, montrer que la gastronomie ne tient pas qu’aux pizzas et autres biscuits d’apéro, et passer un bon moment, viens participer au traditionnel cabaret du samedi soir. Et cette année, on a fait les choses en très grand ! On vous a commandé un traiteur !

Après un journée harassante de jeux à n’en plus finir, et avant d’enchainer avec la soirée enquête (ou une petite partie de jds nocturne), tu pourras déguster la crème de la crème de la boustifaille française, le plat que le monde entier nous envie: le gratin dauphinois, tout en assistant aux magnifiques représentations scéniques dont les élèves de l’INSA et d'autres écoles toulousaines ont le secret, comme un concert de musique, une chorécraphie de rock ou encore du théâtre !

Un bien beau moment, pour rencontrer les autres participants et frimer avec ton plus beau costume ou ta plus exquise parure de soirée (costumes non-obligatoires, mais si tu aimes te déguiser, n’hésite pas…).

Tu l’as compris, le cabaret est le sommet de la convention, le moment à ne pas rater. Alors qu’attends-tu, réserve vite ta place pour le week-end, en cochant l’option cabaret.

Si tu ne souhaites manger traiteur, c'est possible ! Un repas végétarien est prévu (pense à cocher la case prévue à cette effet). Tu peux également apporter ton propre repas (chacun a ses raisons), tu pourras quand même assister aux animations, dans la limite des places assises disponibles.

Faire des bêtises entre amis en se prenant pour Dracula ou Dark Vador, c’est rigolo cinq minutes, mais quand est-ce qu’on bouffe ?